Formation Continue : Formateur en prévention et secours civiques (ex BNMPS/PAE 3)

Public :

Diplômé du Brevet National de Moniteur des Premiers Secours – Pédagogie Appliquée à l’Emploi de niveau 3.

Pré-requis :

Cet enseignement s’adresse aux titulaires du Brevet National de Moniteur des Premiers Secours en cours de validité et désirant maintenir la capacité à l’emploi de formateur de l’unité d’enseignement de prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1).

Objectif :

Maintenir, actualiser et perfectionner les connaissances techniques et pédagogiques des Moniteurs de Premiers Secours, conformément à l’arrêté du 24 mai 2000 et à l’arrêté du 24 juillet 2007 modifié fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement “Prévention et Secours Civiques de niveau 1”.

Programme 2014 :

Cette formation se déroule sous forme :
• D’exposés et de travaux en sous-groupe avec synthèse de groupe
• D’exercices pratiques – jeux de rôles

Formateur :

Diplômé du Brevet National d’Instructeur de Secourisme – titulaire des certificats de compétences “Formateur de formateurs” et “Formateur en prévention et secours civiques”.

Durée :

Une journée (minimum 6 heures).

Validation :

Les personnes ayant fait l’objet d’un bilan favorable émis par l’organisme formateur, sont inscrites par leur autorité d’emploi, sur une liste annuelle d’aptitude prenant effet au 1er janvier de l’année suivant le bilan de formation continue et sous réserve d’une participation annuelle effective à au moins 12 heures de formation dans le domaine premiers secours (arrêté du 24 mai 2000 – J.O. du 09/06/2000).
À la fin de l’année civile, l’autorité d’emploi communique la liste d’aptitude à l’emploi des formateurs membres de son équipe départementale, au préfet de département territorialement compétent, afin de pouvoir réaliser une mise à jour des dossiers d’agrément et d’habilitation à la formation aux premiers secours.
N.B. : Les personnes titulaires du Brevet National de Moniteur des Premiers Secours dont la validité est dépassée depuis plus de cinq ans doivent suivre à nouveau une formation initiale complète, sans toutefois devoir se soumettre à l’examen final.